Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques de Michel Audiard

Aller en bas

Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques de Michel Audiard

Message  Eric le Jeu 21 Juil - 8:49


Dans un esprit de bandes dessinées avec des dialogues de café-théâtre, la transposition des obsessions sociales à la française comme les vacances et un certain snobisme.

Alfred, un minable chômeur à la recherche d'un emploi, qui survit grâce à son épouse et obsédé par le jeu, est capturé par un gang de truands redoutables, mené par Monsieur K., qui veulent absolument l'enfermer dans un cercueil pour un voyage à destination d'Istanbul avec un veston qu'il doit porter.

C'est alors que la voiture dans laquelle se trouvait le cercueil où se trouve Alfred est détruite par des hommes de main d'un certain Kruger. Le cercueil, sorti du coffre de la voiture lors du choc de la destruction, est emmené par deux sbires de Kruger, Georges et Henri.

En fait, Kruger convoite aussi ce veston, dont les boutons volumineux contiennent des diamants.

Tout peut alors arriver...

1970 il joue le conducteur du second engin (non crédité)

Eric
Admin

Messages : 124
Date d'inscription : 20/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://henricogan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum